Quels sont les critères permettant d’estimer un bien ?

Partager sur :
Quels sont les critères permettant d’estimer un bien ?

L’estimation est un passage obligé dans la mise en vente d’un bien immobilier. Le procédé a pour objectif de dégager le prix de vente qui doit permettre au bien d’être placé correctement sur le marché et d’ainsi susciter l’attrait des acheteurs immobiliers. Voici les critères à prendre en compte pour estimer un bien efficacement. 

Son emplacement 
Entre deux biens offrant la même superficie et les mêmes configurations, celui qui profite d’une bonne situation géographique se vendra plus cher. Des éléments tels que la proximité par rapport aux commodités, la sécurité ou encore l’absence de nuisances seront les points clés à évaluer dans l’emplacement du bien. 

La dynamique du quartier
En se trouvant dans un quartier où aucune croissance économique n’est envisagée, par exemple avec une recrudescence du taux de chômage, le bien n’intéressera pas les acheteurs. On veut surtout vivre dans un endroit qui promet une évolution économique et sociale à ses habitants.

Les caractéristiques du bien
Surface habitable, agencement des pièces, équipements fournis (garage, terrasse, ascenseur, …), orientation, situation du bien (en rez-de-chaussée ou à l’étage, maison individuelle, …), … sont autant d’éléments qui auront une importance variable d’un type de bien à l’autre pour en réaliser l’estimation.

L’état du bien
Après un inventaire de chaque élément qui caractérise le bien, vient l’évaluation de l’état de chacun d’eux. Chaque défaut apportera sa décote dans la valeur du bien tandis que chaque point fort pourra la faire augmenter. Le rôle du professionnel de l’estimation sera de juger de cette « qualité » (défaut ou point fort) et de le mettre en adéquation avec les exigences du marché, soit des acheteurs du moment. 

La performance énergétique
La performance énergétique est un critère récemment intégré dans l’estimation d’un bien à vendre. L’heure est à l’économie énergétique et à la protection de l’environnement. On cherchera donc un bien qui puisse permettre d’y parvenir, au détriment de ceux dont la mise aux normes des équipements et installations liés à la consommation énergétique n’ont pas été réalisés avant leur mise en vente.